Activités nautiques Locquirec Baie de Morlaix

Bilan de l’été 2020

Les notes de conjoncture présentées par Tourisme Bretagne montrent une saison 2020 très satisfaisante, un résultat positif, bien au-delà des espérances, après la crise qui a frappé de plein fouet tout le pays et l’ensemble de la profession. Jamais un tel scénario n’aurait pu être imaginé quelques mois en arrière et, malgré tous les obstacles, la Bretagne a su tirer son épingle du jeu et séduire les français en quête d’évasion. 

 

Dans ce contexte inédit, la Bretagne enregistre une très belle fréquentation pour les mois de juillet et août « 85 % des professionnels se déclarent satisfaits de la fréquentation touristique » et « malgré les inquiétudes de fin juillet suite à la médiatisation des clusters bretons, les touristes étaient au rendez-vous » peut-on lire dans la note de conjoncture du mois d’août du Comité Régional du Tourisme de Bretagne.

La saison 2020 ne peut ressembler à aucune autre, l’exercice suivant s’avère donc difficile à entreprendre ! Après un confinement qui aura duré 2 mois, nous avons retrouvé peu à peu notre capacité à nous déplacer en France. La saison touristique a démarré tardivement, à la fin du mois de juin. Les professionnels se sont adaptés rapidement en mettant en place les normes sanitaires imposées par l’épidémie de Covid-19 afin de recevoir de nouveau leur clientèle.

Dans les accueils touristiques de la Baie de Morlaix nous avons aussi su être réactifs et mettre en oeuvre un protocole strict pour accueillir le public dans les meilleures conditions possibles. Les horaires d’ouverture ont été adaptés et la stratégie d’accueil a été repensée avec la mise en place d’un accueil téléphonique privilégié. En effet, nous avons expérimenté un « back office décentralisé » pour répondre aux appels téléphoniques, il s’agit d’un bureau isolé de l’accueil physique, qui permet de répondre uniquement à la demande par téléphone. Un outil de « chat » en ligne sur notre site internet et un service de prise de rendez-vous en visio avec nos conseillers en séjour sont venus compléter le dispositif pour faciliter l’accueil à distance du public.

Afin de respecter la distanciation sociale, la capacité d’accueil des visiteurs dans nos bureaux d’informations touristiques a été diminuée. Une disposition qui explique en partie la baisse de fréquentation enregistrée cet été malgré une présence bien réelle des touristes sur le territoire. L’annulation de la majorité des animations prévues a certainement eu des conséquences sur les flux enregistrés dans nos accueils. En effet, habituellement la demande relative aux animations est toujours très forte en saison dans les offices. Enfin, l’accueil à distance a été favorisé par la clientèle, en témoigne l’augmentation très importante du nombre de visites sur notre site internet et sur les supports numériques animés par nos conseillers en séjour.

Les clientèles et leurs demandes

En juillet et août, globalement les accueils de l’Office de tourisme communautaire ont répondu à 25 500 prises de contacts (-6 % par rapport à 2019). Morlaix a accueilli 40 % de l’ensemble des contacts, Carantec 18 %, Plougasnou 17 %, Locquirec 14 %, Saint-Thégonnec 4 %, Guerlesquin 3 % et les points « i » réunis 4 %.

Morlaix

L’Office de tourisme de Morlaix a connu un taux de fréquentation exceptionnel cette année avec une augmentation de près de 38 % du nombre de contacts reçus soit près de 10 500 contacts reçus à l’Office de tourisme de Morlaix et lors des sessions « hors-les-murs », générant plus de 20 000 demandes traitées (un visiteur pouvant avoir plusieurs demandes). Cette fréquentation dépasse largement celle des 5 dernières années ! On note un démarrage de saison assez fort fin juin et un public très présent sur les mois de juillet et août.

Origine des visiteurs à Morlaix

La clientèle est majoritairement française (92,4 %) avec la Bretagne et l’Ile de France en tête. Viennent ensuite les régions Auvergne – Rhônes-Alpes, Pays de la Loire et Normandie. De nombreuses personnes ont fuit les épisodes caniculaires des mois de juillet et août pour venir se réfugier dans notre région. Du fait de la crise sanitaire et de la restriction des déplacements, la clientèle étrangère est fortement réduite, on note toutefois la présence des Belges et des Allemands dans la ville.

Une qualité ressentie et exprimée

La qualité de l’accueil, la fiabilité des informations fournies ont été appréciées des visiteurs et relayées sur les réseaux sociaux : près de 90% d’avis favorables. Les services proposés comme la billetterie sont également très appréciés. Malheureusement, au vu de la situation sanitaire, notre office de tourisme n’a pas été en mesure cette année de proposer de la location de vélos. L’absence de ce service a provoqué des déceptions, les demandes étaient réorientées vers nos partenaires. Cependant, les visiteurs itinérants ont grandement apprécié les services d’accueil vélo de l’office.

Locquirec

Une fréquentation en baisse cet été : – 17 % avec 3500 contacts reçus et 9 600 demandes traitées sur les 2 mois d’été. Elles ont été plus nombreuses en juillet qu’en août. La clientèle a été présente rapidement dès le début des vacances scolaires, avec une affluence sensiblement la même durant la 1ère quinzaine de juillet en comparaison avec 2019. La fréquentation a fléchi en août et peut s’expliquer par la situation sanitaire, des horaires d’accueil restreints, pas de location de vélos, et très peu d’étrangers.

Néanmoins les accueils sont plus longs : clientèle exigeante aux multiples demandes, plutôt orientées « nature » : activités de loisirs en extérieur telles que la randonnée, les visites des îles, le patrimoine naturel. 

Origine des visiteurs

Les français représentent 92 % des visiteurs accueillis. Parmi les visiteurs étrangers présents, les Allemands et les Belges suivi de loin par la clientèle britannique.

Plougasnou

On note une baisse de fréquentation à l’Office de tourisme de Plougasnou de 20 % par rapport à l’an dernier : 4 200 contacts traités en deux mois. Fort démarrage de saison fin juin, début juillet pour observer une baisse après mi-juillet juste au moment de la médiatisation des clusters en Finistère. Les excursions pour l’Île de Batz au départ de Plougasnou sont très fortement demandées ainsi que les visites au Château du Taureau. Les activités liées à la mer sont recherchées par les familles et la pêche à pied a été largement plébiscitée par le public.

Plougasnou, le paradis des randonneurs ! Les boucles de randonnées, le sentier GR 34, les circuits pour les familles et les circuits vélos sont au 1er rang des demandes formulées à l’Office de Tourisme. Les visiteurs sollicitent aussi l’Office de Tourisme pour trouver les bons produits locaux : légumes, poissons frais, crêpes etc…. Les animations et les expositions constituent aussi une demande importante de la part des visiteurs en résidence.

La clientèle française reste majoritaire à 94 %. Les régions françaises les plus représentées sont la Bretagne, l’Ile de France suivies de l’Auvergne-Rhône Alpes et les Pays de Loire. Comme partout ailleurs la clientèle étrangère est peu présente et est composée de visiteurs Allemands, Belges et Suisses.

Carantec

Une belle fréquentation à l’Office de tourisme de Carantec avec 5 000 contacts reçus et plus de 14 000 demandes traitées sur les deux mois d’été. Le contexte sanitaire a en toute logique impacté l’activité de l’Office de tourisme : certaines prestations « phares » habituellement proposées par l’office et vectrices de fréquentation ont dû être limitées ou suspendues cet été (pots d’accueil, animations et concerts dans le cadre des Soirées Transat, location de vélos, visites ostréicoles…). Des horaires restreints expliquent également la baisse de fréquentation globale enregistrée cet été, à hauteur de 19 %.  

Les visiteurs proviennent majoritairement de Bretagne, d’Ile de France et des Pays de la Loire. Avec une part de 6% des demandes réalisées auprès de l’office, on observe une présence plus marquée des résidents secondaires cette année. Sans surprise, la clientèle étrangère, qui représente 7 % des demandes cet été (contre une moyenne de 11 % les saisons précédentes) est moins présente. Les Belges, Allemands et Néerlandais ont néanmoins répondu à l’appel de la Bretagne. 

Côté demandes, les excursions en mer, les loisirs nautiques et les activités de plein air ont le vent en poupe : l’île Callot, le Château du Taureau puis l’île de Batz, ainsi que l’offre importante de randonnées et d’itinéraires vélos proposée sur la destination font partie des préoccupations premières de nos visiteurs. Les animations, malgré ce contexte difficile, étaient également recherchées.

Concernant les flux de visiteurs, une intensité des demandes d’informations s’est ressentie le lundi (avec un creux dans l’après-midi), le jeudi matin avec le marché local. Un pré-accueil à l’extérieur de l’office a permis de fluidifier les demandes et de limiter les temps d’attente sur ces créneaux de forte affluence. Les actions « hors les murs » sur le marché, au Kélenn et sur l’île Callot sont très appréciées des visiteurs.

Saint-Thégonnec

Une saison singulière, sans visites commentées de l’Enclos paroissial ! La fréquentation à l’accueil a été divisée par 2 par rapport à 2019 : environ 1000 contacts enregistrés cette année contre 2000 l’année dernière. La clientèle est essentiellement française et provient des régions Bretagne, Ile de France et Auvergne – Rhône-Alpes. La fréquentation de la clientèle étrangère a été divisée par 4, les Belges et les Allemands sont en tête. On note toutefois la présence de quelques Espagnols et Italiens.

 

Les demandes les plus fréquemment formulées à l’Office de Tourisme sont majoritairement liées à l’Enclos paroissial et aux circuits de découverte des enclos. Suivent des demandes relatives aux balades à pied dans les Monts d’Arrée et à la découverte de Morlaix et sa Baie (Château du Taureau, Ile de Batz…).

Les équipements de loisirs ont eu du succès comme le Musée du Loup, l’Abbaye du Relec et l’Ecomusée des Monts d’Arrée. 

Guerlesquin

La fréquentation de l’Office de Tourisme de Guerlesquin diminue de 36 % cette saison. 830 contacts reçus, générant 1230 demandes traitées. Parmi la fréquentation française soit 95 % de la clientèle, la majorité des visiteurs provient du Grand Ouest (Bretagne et Pays de la Loire), suivie par la région parisienne. Les deux principales clientèles étrangères accueillies viennent de Belgique et d’Allemagne. 

La baisse de fréquentation s’explique par des horaires d’ouvertures fortement restreints cette année en raison de la crise sanitaire. 2 jours de fermeture supplémentaire par rapport aux années précédentes. Il est pour cela très compliqué de mettre en perspective les chiffres et de les comparer à 2019.

L’exposition d’été aux Halles de Guerlesquin est toujours très appréciée par sa qualité et son originalité.

À noter également : les 3 visites guidées proposées cet été ont eu du succès.

Les Points i

Le flou provoqué par la crise sanitaire et l’après confinement à amener l’Office de tourisme à repenser sa stratégie d’accueil au mois de juin. La direction, en concertation avec les élus et les collectivités concernés, a pris la lourde décision de ne pas ouvrir les points I de Plouezoc’h et de Plougonven.

À Plounéour-Ménez, le Point i, situé dans l’accueil-boutique de l’Abbaye du Relec grâce au partenariat signé avec Chemins du Patrimoine, a vu sa fréquentation diminuer de 20 % avec 900 demandes enregistrées. La clientèle française représente 96 % et provient essentiellement de la Bretagne, d’Ile de France et de la région Auvergne Rhône-Alpes. Les demandes formulées concernent la visite de l’Abbaye et du potager et les Monts d’Arrée.

Le Point i de Pleyber-Christ a enregistré 55 demandes émanant d’un public exclusivement français. En effet, chaque année le point I reçoit principalement des visiteurs locaux venant découvrir l’exposition.

excursion en bateau baie de morlaix

Les clientèles et les ventes au comptoir

Malgré la crise sanitaire et l’absence de location de vélos, les ventes se maintiennent dans les Offices de tourisme.

Les ventes d’excursions en mer pour l’Ile de Batz ont connu un franc succès cet été.

 

Morlaix

À Morlaix, sans la location de vélos, le chiffre d’affaires se maintient par rapport à 2019.

Les ventes qui fonctionnent le mieux sont :

  • le Château du Taureau (37 %)
  • les excursions en mer (26 %),
  • les Venelles de l’histoire (11%) 
  • les transports et les topo-guides de randonnée et la librairie de l’Office de tourisme (10 %) : Guide du Routard, topos VTT, Guides pêche, livret jeu Raymond Troulez

Les visites guidées, bien que limitées en nombre de personnes, ont été appréciées du public. Les données concernant les visites guidées sont difficiles à mettre en perspective par rapport à l’année dernière car les prestations, conditions d’accès et thématiques ne sont pas les mêmes. De nombreuses visites ont été rapidement complètes et nous pouvons noter une belle progression pour les visites guidées de la Maison Penanault (+ 5 % malgré la suppression d’un créneau horaire). Les nouveautés ont également trouvé leur public comme la visite commentée du Graffiti Tour.

 

Commentaires des guides :

  • « Beaucoup de visites ont été rapidement complètes, notamment celles de la Manu et celles du Graffiti Tour. Une réflexion a été menée pour envisager de nouveaux créneaux à proposer au public mais cela était impossible. Les visites ont beaucoup plu, des nouveautés ont été intégrées qui dynamisent les visites (musique diffusée sur ampli portatif, dessins à la craie, réflexions/animations ludiques pour les enfants, et beaucoup plus de visuels utilisés) ». Laetitia

 

  • « Concernant la visite de la Maison Penanault, le nombre de visiteurs est supérieur à l’année dernière, le contenu de visite en 3 temps a beaucoup plu (histoire de morlaix des gaulois à nos jours, enquête ludique et participative et visite du Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine » . Etienne

Locquirec

Si l’on exclut les locations de vélos (34 % du chiffre d’affaires de l’année dernière), le chiffre d’affaires est sensiblement le même qu’en 2019. Les excursions en mer pour l’île de Batz ont eu le vent en poupe :  + 31 % des ventes. Une exception : les ventes pour le Château du Taureau en forte diminution : – 60 % par rapport à 2019. Une baisse qui s’explique par une capacité réduite des bateaux (mesure mise en place pour le respect de la distanciation sociale), et par des départs complets longtemps à l’avance. Ce phénomène est observé dans l’ensemble de nos offices de tourisme.

Carantec

Dans l’ensemble, les ventes sont en baisse sur l’été par rapport à l’année dernière. On note un franc succès des excursions vers l’Île de Batz au départ de Carantec qui représente 44 % du chiffre d’affaires total. Les bateliers des « Vedettes de l’île de Batz » sont très satisfaits de leur saison. Concernant le Château du Taureau, pour les mêmes raisons évoquées précédemment, les ventes ont chuté de moitié en comparaison à 2019 (jauge réduite cette année et départs complets plusieurs jours à l’avance). Les ventes pour Océanopolis se maintiennent ainsi que la location de courts de tennis. Une nouveauté était proposée cette année : une excursion en mer en semi-rigide avec Les Vagabonds de la Baie, une prestation de qualité qui a séduit le public. 

Plougasnou

Le service de billetterie assuré au quotidien durant la saison estivale est très apprécié des visiteurs et des locauxNous observons une demande grandissante pour les excursions en mer. Les excursions pour l’île de Batz remportent un vif succès avec une augmentation de 30 %. En revanche, les ventes des visites au Château du Taureau ont chuté par rapport à l’an dernier pour les mêmes raisons évoquées précédemment sur les autres accueils.  D’autre part, les ventes pour Océanopolis ont augmenté de 18 % cet été, une progression qui peut s’expliquer par un système de réservation plus adapté à la demande du public. On note aussi une forte progression des ventes pour le Bowling qui est relative à l’offre attractive (tarif préférentiel) proposée au public. Enfin, les ventes de topoguides et autres ouvrages restent stables. 

Saint-Thégonnec

L’Office de Tourisme de Saint-Thégonnec enregistre très peu de ventes cet été. La meilleure vente concerne le document de visite de l’Enclos paroissial de Saint-Thégonnec (204 exemplaires vendus), viennent ensuite les topoguides de randonnée, le Guide du Routard, le Château du Taureau et Océanopolis.

Guerlesquin

Les ventes à l’Office de Tourisme de Guerlesquin concernent principalement les visites guidées qui ont rassemblé 38 personnes sur 3 dates (visites limitées à 9 personnes pour les deux premières et à 20 personnes pour la dernière).

L’accueil « hors les murs”

Cet été, l’accueil « hors-les-murs » comptabilise 800 demandes en juillet et août. Toujours présent sur les marchés de Carantec, Plougasnou, Locquirec et Morlaix où la fréquentation reste la plus importante, l’Office de tourisme est allé à la rencontre des visiteurs à Térénez, sur la pointe de Primel à Plougasnou, sur le tour de la Pointe, à Poul Rodou et sur la plage des Sables Blancs à Locquirec. Mais aussi sur la pointe de Pen al Lann, à l’entrée de l’île Callot et sur la plage du Kelenn à Carantec. Enfin, nous étions présents également à Plougonven (Enclos paroissial et au niveau de la voie verte à Coatélan).

La documentation diffusée lors de ces accueils répond à une demande d’informations pratiques, d’activités de loisirs et de découverte : horaires de marées, carte touristique, plans de ville, brochure « Itinéraires et balades » et « Balades à Morlaix ». Le public trouve toujours cette démarche très intéressante, les touristes sont intrigués et contents de l’initiative de l’Office de tourisme d’être présent « hors-les-murs ». Le saisonnier dédié à cette mission a assuré également la diffusion de documentation auprès de nos partenaires cet été.

Le dispositif d’accueil est complété par l’installation en 2019 de trois bornes tactiles en gare de Morlaix : deux à l’extérieur, de chaque côté de la passerelle et une dans le bâtiment des voyageurs. Les visiteurs y trouvent l’information pratique (transports, commerces) et utile à leur séjour (hébergements, location de vélos…)

Exceptionnellement cette année, en raison de la crise sanitaire, nous n’avons pas pu assurer nos actions « hors-les-murs » chez nos partenaires hébergeurs (campings et résidences de tourisme). 

Les pots d’accueil ont eux aussi été annulés. 

L’été 2020, l’avis des professionnels

Morlaix : De bons retours de la part de nos partenaires, avec lesquels nous avons pu échanger. Le démarrage a été parfois lent pour certains hébergeurs mais le taux de remplissage a augmenté au fur et à mesure de la saison. Toutefois, l’hôtellerie semble le secteur le plus impacté. Les restaurants sont dans l’ensemble satisfaits mais les retours sont très variables d’un établissement à un autre. Pour certains commerces, il semble que juillet ait été plus porteur que le mois d’août. L’absence (ou presque) de clientèle étrangère peut expliquer un ticket moyen en deçà des années précédentes. Les équipements de loisirs sont plutôt satisfaits de leur saison.

Carantec : Une bonne saison dans l’ensemble. Les restaurateurs sont satisfaits malgré un nombre de couverts réduits (avec une conséquence sur le nombre de saisonniers embauchés, en baisse). Les hébergements à la nuitée affichaient souvent complet entre le 15 juillet et le 15 août. Certains partenaires ont même réalisé leur meilleure saison.

En revanche certaines professions ont connu des difficultés directement liées à la crise sanitaire. Pour les bars par exemple, il s’agit d’une saison compliquée, avec beaucoup moins de concerts, et l’obligation d’un service d’ordre à l’entrée pour limiter le nombre de clients. L’annulation des mariages ou autres événements familiaux a frappé de plein fouet certains commerces qui ont connu une saison difficile. Les salons de coiffure ont aussi souffert de ces annulations mais ils ont minimisé leurs pertes en captant une nouvelle clientèle et en fidélisant leur clientèle d’habitués. Dans l’ensemble, la clientèle est très exigeante et quelques difficultés quant à l’obligation du port du masque dans les espaces publics fermés ont été signalées.

Pour les équipements de loisirs, une saison excellente… Le centre nautique note quelques annulations à cause de l’épidémie de Covid-19, la location de matériel et les cours ont bien fonctionné, malgré la médiatisation des enfants testés positifs au cours de l’été. Le Golf fait une meilleure saison qu’en 2019, avec à la fois une clientèle française et étrangère (belges, allemands, hollandais). Enfin, les excursions en mer ont eu du succès, les vedettes de l’île de Batz ont vu une saison qui a commencé plus tôt, dès le début du mois de juillet (contrairement à la mi-juillet d’habitude), avec une fréquentation régulière, excepté à partir de mi-août où la météo a entraîné des journées plus creuses.

Plougasnou : Le ressenti des commerçants est plutôt bon. Si certains restaurateurs annoncent une baisse de fréquentation en raison du nombre plus restreint de places dans leurs établissements et de l’attente pour la gestion des tables, ils restent néanmoins satisfaits de la saison. La crainte reste l’arrière saison et les conditions d’accueil dans ce contexte sanitaire instable. Les hébergeurs ont eu un pic de fréquentation entre fin juillet et fin août. Les campings sont plutôt satisfaits de la saison. De bonnes ventes sont enregistrées dans les commerces.

Locquirec : De très bons retours de la part de nos partenaires, rencontrés au cours de l’été, les restaurateurs ont fait le plein, les hébergements également. Les hôtels, chambres d’hôtes et campings affichaient complets en pleine saison. Les équipements de loisirs sont satisfaits (activités nautiques en particulier) et les commerces (souvenirs, alimentation, produits locaux) témoignent d’une saison réussie. En revanche, beaucoup d’entre eux s’interrogent et s’inquiètent de l’arrière saison…

Saint-Thégonnec : Du positif exprimé de la part des partenaires de l’Office. Malgré la crise sanitaire, l’Auberge a fait une très bonne saison (+ 14 % par rapport à 2019). Les hébergements et les activités du Domaine de Treuscoat à Pleyber-Christ ont bien fonctionné. Les restaurants sont dans l’ensemble satisfaits, ainsi que les équipements de loisirs et musées. L’Abbaye du Relec a attiré un public en quête de nature et de patrimoine. Le lieu est très apprécié des personnes qui souhaitent s’écarter de la côte et des lieux touristiques plus denses.

baiedemorlaix.bzh

Cet été, la fréquentation de notre site internet baiedemorlaix.bzh a fortement progressé : + 54 % en juillet et + 51 % en août par rapport à 2019 ! On dénombre 130 000 sessions pour 300 000 pages vues. baiedemorlaix.bzh s’est avéré être un outil indispensable de promotion de la destination et d’information au public. Sans surprise les utilisateurs sont français à 90 % et près de 60 % des visites se font via un mobile. Nous comptabilisons pas moins de 5 000 contacts partenaires par mois (clic sur téléphone, mail et site web des partenaires référencés). 

Un outil efficace qui a pris tout son sens en pleine crise sanitaire liée au Covid-19 et qui nous a permis de nous adapter à la demande et de poursuivre notre mission d’information auprès de nos différents publics (population locale, résidents secondaires et touristes). En effet, par le biais de baiedemorlaix.bzh nous avons pu mettre en place très rapidement (pendant le confinement) une carte interactive qui nous a permis de donner une information de qualité, fiable et à jour des commerces et services ouverts au public. Cette carte comptabilise plus de 7 000 vues à ce jour. Dans un deuxième temps, au sortir du confinement, nous avons créé de la même manière une carte interactive pour les activités et loisirs ouverts : elle totalise plus de 8 200 vues.

Les contenus les plus consultés (hors page d’accueil) sont : les webcams, les incontournables, l’île Louët, le GR34, les marchés et produits du terroir, l’agenda, les activités et loisirs accessibles, la billetterie, le Château du Taureau, etc.

Focus sur les ventes en ligne

Le service a trouvé son public cette année ! Le public apprécie la possibilité de réserver une excursion en mer, une visite guidée… à tout moment et à distance. Les ventes ont doublé par rapport à 2019 : plus de 7 300 € de ventes en ligne ont été réalisées en deux mois, dont 75 % sont des excursions maritimes (Ile de Batz). La billetterie pour les visites guidées, les équipements de loisirs et les animations complètent les ventes.

 

Suivi des médias sociaux : facebook, instagram

Facebook Destination Baie de Morlaix

La communauté s’agrandit, la barre des 4000 fans est atteinte ! Le nombre de fans progresse constamment avec des pics lors des sponsorings de vidéos. Une campagne sponsorisée a été menée cet été pour valoriser notre destination et accroître la communauté de fans, sur le Grand-Ouest, l’Île de France, Lille et Lyon (+ 556 fans en août).

Les posts vidéos touchent le plus de public, telles nos deux vidéos (cibles jeunes actifs et famille) produites par Après la Pluie Films et diffusées au coeur de l’été et qui ont permis d’atteindre plus de 30 000 personnes chacune.

Un nouveau format a été testé avec la mise en place d’une « série » d’été pour mettre en valeur la destination à travers le regard et les conseils de l’équipe de l’Office de tourisme : “Et toi, c’est quoi ton coin préféré ? ». Cette série de 16 posts (2 par semaine) diffusée du 25/07 au 16/09/2020 a permis de toucher 30 000 personnes au total de manière organique (sans sponsoring). La couverture moyenne par post étant de 2000 personnes environ.

Par le biais de la campagne de communication du Comité régional du tourisme qui a vu le jour mi-juin, les visuels adaptés pour notre destination ont obtenu une belle visibilité et un bon engagement de la part de notre communauté. Les jeux de mots et les visuels de grande qualité ont contribué au succès de cette campagne : plus de 17 000 personnes touchées pour 2 posts : Pirates des CaraïBzh et Rues de San Francis’Coz.

En cette fin d’été, 5 400 personnes suivent la page facebook de l’Office de tourisme de Morlaix. La page connaît une progression constante. Les posts liés au patrimoine (série « de Penanault à la Manu » initiée cet été) ainsi que les posts liés à la campagne du Comité Régional du Tourisme ont reçu une belle audience avec des pics à plus de 10 000 personnes touchées.

La page facebook de Carantec réunie 5 800 fans. Les beaux visuels et les vidéos fonctionnent bien. La communication autour des animations a été très délicate cet été en raison des conditions fragiles d’organisation et des incertitudes liées à la crise. Cependant le post « Tu fais quoi cette semaine » a été très pratique pour informer sur les animations de la station et palier à l’absence d’agenda papier.

Les pages facebook de Guerlesquin et St-Thégonnec ont une communauté équivalente (autour de 1 300 fans). Sur ces pages la communauté est essentiellement composée par la population locale. On constate une lègère progression sur le suivi de ces deux pages. Les visuels et les posts sur le patrimoine fonctionnent le mieux, le rendez-vous hebdomadaire « Tu fais quoi cette semaine » semble avoir trouvé son public.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Destination Baie de Morlaix (@baiedemorlaixtourisme) le

La page Facebook de l’Office de tourisme de Plougasnou atteint près 4 300 fans en cette fin de saison (+ 200 nouveaux abonnés en juillet et août).
Comme tout au long de l’année, les belles photos et vidéos du secteur de Plougasnou et de la baie sont les publications les plus « likées » et partagées. Grâce à cette viralité, certains posts ont été vus par plus de 7 500 utilisateurs.

La page de l’Office de tourisme de Locquirec réunit plus de 6000 fans début septembre. Les internautes réagissent beaucoup aux photos d’actualités, de paysages, et témoignent leur attachement à Locquirec. Les commentaires sur l’ensemble des réseaux sont très positifs. Pendant le confinement ils ont été nombreux à nous remercier de continuer à les informer.

Notre compte Instagram connaît une progression constante depuis maintenant deux ans. Le nombre d’abonnés atteint bientôt les 10 000, sans aucune campagne sponsorisée. Début septembre, 9 800 abonnés suivaient ce réseau, le travail accompli par l’équipe au quotidien porte ses fruits. Les photos partagées ont du succès ainsi que les vidéos.

Les actions en réseau

Avec Sensation Bretagne

Les tournages des vidéos ont été annulés à cause du confinement. Cependant, le réseau a proposé la création de nouvelles vidéos pour valoriser les stations en utilisant des images déjà tournées les années précédentes. De ce fait, nous avons pu avoir :

  • Une vidéo diffusée cet été qui valorise les 3 stations membres du réseau : Carantec, Plougasnou et Locquirec
  • 1 vidéo par station qui donne la part belle aux paysages, ponctuée d’une citation d’un auteur breton
  • 1 master de présentation de l’ensemble des stations du réseau (25 stations en Bretagne)

D’autre part, nous avons également bénéficié grâce au réseau : 

  • 12 retombées presse depuis le début de l’année (Escapade magazine, Maison et jardin, Elle, Notre Temps, Rustica…) pour un équivalent publicitaire de 277 600 € et une audience cumulée de 7 000 000 personnes pour la presse écrite et 8 000 000 pour la presse en ligne.
  • Un accueil presse pour le magazine « Voyages à moto » début août à Carantec et Plougasnou (190 000 lecteurs)
  • 1 reportage photo avec le photographe professionnel Alexandre Lamoureux sur les trois stations au mois d’août. Un autre passage est prévu cet automne, pendant les vacances de la Toussaint à Carantec, Locquirec et Plougasnou.
  • 1 accueil photographe influenceur début septembre, en collaboration avec l’Office de tourisme du Léon : Loïc Lagarde (+ de 150 000 followers sur Instagram et 12 000 sur Facebook)
  • À Carantec et Plougasnou, les spectacles destinés au jeune public « Transat en famille » (en remplacement du Festival Place aux Mômes) ont pu être maintenu sous une forme allégée. La jauge était fortement réduite et les places (gratuites) devaient faire l’objet d’une réservation au préalable auprès des Offices de tourisme ou sur la billetterie en ligne de notre site internet.

 

Avec Tourisme Bretagne (Comité Régional du Tourisme)

Sur Facebook : Trois campagnes sponsorisées ont été menées au mois de juin, dans un contexte de « staycation » (voyage près de chez soi) avec comme accroche le fil conducteur de la campagne du Comité Régional du Tourisme : « Le dépaysement proche de chez vous » pour un coût de 450 € TTC

  • Sur le bassin Paris-Ile-de-France, cible « famille », orientée patrimoine et bord de mer, le post a permis de valoriser notre destination et le Château du Taureau avec un renvoi vers notre site internet : 20 500 personnes touchées sur une semaine.
  • Sur le bassin Lyonnais, cible « jeunes actifs », orientée bord de mer, le post a mis en valeur les plages paradisiaques de notre destination et a touché près de 81 000 personnes en une semaine.
  • Sur le bassin Lillois, cible « famille », orientée bord de mer, le post a mis en avant les richesses du bord de mer et notamment la découverte des îles. Le nombre de personnes touchées est de 25 000 personnes sur une semaine.

Campagne « e-mailing » sous forme de quizz « Quelle Bretagne est faite pour vous ? » en collaboration avec Sensation Bretagne et l’Office de tourisme du Léon a eu lieu au mois de juin. En jeu : une dotation fourni par nos soins en collaboration avec nos partenaires, qui correspondait à un séjour de 2 nuits avec activités de loisirs pour une valeur de 800 €. 150 000 mails envoyés.

Accueils presse : 

  • Mai : Accueil d’un journaliste et de son photographe pendant 2 jours pour 1 reportage de 10 pages sur le Finistère Nord dans le Figaro Magazine : très beau carnet publié début juillet, diffusé à 400 000 exemplaires
  • Juillet : Accueil d’une journaliste à vélo sur la Vélomaritime pour le Routard.com sur un trajet entre la Côte de Granit Rose et la Baie de Morlaix. Audience du site web estimé à plus de 2 millions de visiteurs par mois et page Facebook suivie par près de 400 000 fans.

Avec Finistère Tourisme (Agence Départementale du Tourisme)

Accueils presse : 

  • Gilles Pudlowski pour le blog « Les pieds dans le plat », critique gastronomique de renommée internationale qui a pu tester plusieurs adresses : Restaurant Nicolas Carro*, Crêperie Chaise du Curé, La Table de Ty Pot et chocolaterie Stéphane Giraud à Carantec. Le Ty Guénolé à Locquénolé, Grain de Sail et le Lipouz à Morlaix.
  • Amanda Keravel, rédactrice en chef du Guide du Routard France. Journée découverte de la Baie ( et collaboration avec TF1 pour « La France secrète » avec une excursion en kayak de mer au départ de Carantec pour aller visiter le Château du Taureau.
  • Blogueuses pour la valorisation de la Vélodysée au départ de Morlaix : Marjolaine Solaro et Céline Dupont
  • Jean-Marc Toussaint, journaliste pour l’Est Républicain

 

Avec Vélo & Territoires 

Pour valoriser les itinéraires de grande randonnée à vélo une vidéo sur la Vélomaritime a été tournée par les Droners et sera bientôt dévoilée au public. Un projet mené par Vélo & Territoires en collaboration avec l’ensemble des destinations traversées par cet itinéraire.

Focus sur les relations presse

Au sortir du confinement, nous avons perçu un réel engouement pour notre destination. Nous avons reçu de nombreuses sollicitations « presse » dès le début du moi de mai. 30 contacts recensés en seulement 4 mois et 13 accueils ont été réalisés par notre équipe. Les demandes arrivent en direct (46 %), via le réseau Sensation Bretagne (27 %), Finistère 360 (12 %), le Comité Régional du Tourisme (9 %), Offices de tourisme de Bretagne (3 %) et la Fédération Française de Rando (3 %).

Les accueils sur site se répartissent ainsi : 

  • 5 accueils blogueurs et influenceurs (Gilles Pudlowski avec Les pieds dans le plat, Marjolie Maman, Merci pour le Chocolat, Routard.com, Loïc Lagarde Photography)
  • 5 accueils presse écrite nationale (Voyages à moto, Le Figaro Magazine, L’Est Républicain, L’Obs, Guide du Routard)
  • 3 accueils pour la télévision (JT 20h TF1 “La France secrète”, JT 19/20 France 3 “Plein feux sur la Baie de Morlaix”, France 3 “Des racines et des ailes”)

Plusieurs publications identifiées à ce jour : 

  • 17 articles dans la presse écrite nationale et la presse quotidienne régionale (Vogue, ELLE, Détours en France, Maisons à vivre…)
  • 3 reportages TV (JT TF1, JT France 3, Faut pas rêver France 3)
  • 7 interventions radio grâce notamment au partenariat du réseau des Offices de tourisme de Bretagne (France Bleu Breizh Izel et RCF)
  • 12 articles sur le web (dont 8 articles sur le blog de Gilles Pudlowski)
Accueil de Loïc Lagarde, photographe influenceur
Figaro Magazine spécial Finistère Nord – Juillet 2020